Stress thermique chez le bovin viande

Quelles sont les conséquences du stress thermique? Que pouvez-vous faire en tant qu'éleveur? Quel suivi devez-vous effectuer après une période de stress thermique?

Recommandations en matière d'alimentation pendant les périodes de stress thermique

Ration

  • Réduisez la quantité d'aliments concentrés pendant cette période d'au moins 1 à 2 kg, voire rien du tout en cas de températures très élevées;

  • Fournir plus de structure temporairement ; 

  • Réduire la proportion d'amidon; 

  • Augmenter la part des DVE et des graisses résistantes.

Quels additifs de notre gamme sont efficaces pendant cette période pour limiter les conséquences du stress thermique ? 

  • Bicarbonate de sodium à raison de 150 - 200 grammes par animal/jour;

  • Les tampons de rumen à base de levure tels que Bovimin Levure à 100 grammes par animal/jour et Sublime Acid à 175 grammes par animal/jour;

  • Soutenez les animaux avec des vitamines et des minéraux (supplémentaires) pour une bonne résistance comme Sublime OG.

Stress thermique chez le bovin viande

Quelles sont les conséquences du stress thermique? Que pouvez-vous faire en tant qu'éleveur? Quel suivi devez-vous effectuer après une période de stress thermique?

Chez les bovins, les animaux en phase de finition sont les plus sensibles aux conséquences du stress thermique
En tant que producteur, vous pouvez surveiller la gravité du stress thermique à l'aide de l'indice THI (température-humidité). Cet indice indique la zone dans laquelle se trouve la vache sur la base de la température et de l'humidité de l'air. Un indice THI de 68 et plus est la valeur seuil de l'apparition d'un stress thermique. 

Quelles sont les conséquences du stress thermique ? 

  • Stress des animaux, 

  • Fréquence respiratoire plus rapide, de 48 à 100 respirations/minute,

  • Augmentation de la température corporelle de 38,5°C à 40°C, 

  • Diminution de la prise alimentaire, diminution de l'activité de rumination,

  • Moins de formation de salive et donc moins de tamponnement dans le rumen, acidification du rumen,

  • Diminution de l'immunité et donc des animaux sensibles, 

  • Mortalité.

Que pouvez-vous faire en tant qu'éleveur? 

Environnement

  • Ventiler à temps, donc avant l'indice THI = + 68,

    - Ventilez naturellement au maximum,

    - Installez des ventilateurs.

  • Refroidissement supplémentaire où cela est possible,

  • Étable isolée,

  • Prévoir des zones d'ombre sur la prairie,

  • Prévoyez suffisamment d'espace à l'endroit d'alimentation,

  • Nourrir suffisamment souvent,

  • Poussez les animaux les uns contre les autres le moins possible,

  • Vaporiser/pulvériser avec de l'eau. 

Gestion des aliments pour animaux

  • Nourrissez avec du fourrage frais, 

  • Accepter plus d'aliments résiduels, 

  • Retirez l'alimentation résiduelle, 

  • Fournir suffisamment d'eau fraîche, la consommation d'eau augmente de 40% les jours de chaleur ! 

    - Abreuvoirs pour le pâturage,

    - Abreuvoir supplémentaire sur le cornadis.

  • Évitez la surchauffe au niveau du cornadis:

    - Nourrir de préférence 2 fois par jour: nourrir le soir ou tôt le matin,

    - Prévenir l'échauffement du stock de fourrage grossier en ayant des fosses d'été plus étroites et plus basses, 

    - Ajoutez un inhibiteur de chauffage si nécessaire.

Quelles mesures de suivi devez-vous prendre après une période de stress thermique? 

  • La période qui suit immédiatement le stress thermique est également une période à risque pour les bovins. Les animaux mangeront davantage mais, en raison d'une activité ruminale trop faible au cours des derniers jours, il y aura trop peu de tampon dans le rumen et le risque d'acidose (sub)clinique augmentera. Il est important de continuer à travailler avec les tampons de soutien du rumen pendant quelques jours. 

  • Il est également déconseillé d'abattre les bovins pendant cette période en raison d'un risque accru de stress.

Recommandations en matière d'alimentation pendant les périodes de stress thermique

Ration

  • Réduisez la quantité d'aliments concentrés pendant cette période d'au moins 1 à 2 kg, voire rien du tout en cas de températures très élevées;

  • Fournir plus de structure temporairement ; 

  • Réduire la proportion d'amidon; 

  • Augmenter la part des DVE et des graisses résistantes.

Quels additifs de notre gamme sont efficaces pendant cette période pour limiter les conséquences du stress thermique ? 

  • Bicarbonate de sodium à raison de 150 - 200 grammes par animal/jour;

  • Les tampons de rumen à base de levure tels que Bovimin Levure à 100 grammes par animal/jour et Sublime Acid à 175 grammes par animal/jour;

  • Soutenez les animaux avec des vitamines et des minéraux (supplémentaires) pour une bonne résistance comme Sublime OG.

Dumoulin SRL
Rue Bourie 18 - 5300 Andenne (Belgique)
TVA BE 0449.730.404
RPM Liège, division Namur
info@dumoulin.eu

Dumoulin BV
Spinnerijstraat 119 - 8500 Courtrai (Belgique)
TVA BE 0429.887.073
RPM Gand, division Courtrai
info@dumoulin.eu

Souhaitez-vous recevoir des nouvelles et des conseils qui correspondent à ce qui vous intéresse? Nous sommes heureux de le faire pour vous!

© 2021 Arvesta. Tous les droits sont réservés.
Arvesta